OUPS !!!...

Publié le par FN19

Lorsque l’un de nos compatriotes est victime d’un attentat fanatique, d’une rafale de kalachnikov tirée par un intégriste en colère ou qu’un policier est achevé comme un chien sur le trottoir d’un journal satirique, monsieur Cazeneuve nous prescrit une dose de « pas d’amalgame 500 » trois fois par jour pendant une semaine puis nous explique qu’il est impossible de surveiller toutes les personnes faisant l’objet d’une fiche S. Dont acte.

Et voilà que le 21 septembre dernier, on apprend que Mohamed Chebourou, 27 ans, incarcéré à la prison de Meaux après avoir été condamné pour vols avec violences et vols avec arme en 2013, n’est pas rentré d’une permission alors qu’il avait été signalé par ses gardiens comme islamiste radicalisé au cours de sa détention. Il aurait de plus pris la peine de préciser à ses codétenus qu’ils « entendraient bientôt parler de lui ».

Alors madame Taubira, j’entends bien que monsieur Cazeneuve ne puisse pas mettre un policier derrière chaque fiche S, mais quand vous, vous en tenez un entre les 4 murs d’une cellule, de grâce, essayez de ne pas l’égarer !

Bob

Publié dans Actus locales

Commenter cet article