R.S.I : Racket Systématique Institutionnalisé

Publié le par FN19

Lorsque je pense à l’Artisanat, je vois les cathédrales, fleurons de nôtre architecture. Je vois le charpentier laborieux, soucieux de donner un toit à une famille, le menuisier, qui ouvre des fenêtres sur le monde. Je vois des hommes, des femmes, gardiens d’un savoir-faire précieux, chevilles ouvrières de nos campagnes.

Il semblerait que ma vision soit surannée. Tout du moins aux yeux de M. Macron et consorts. Selon ces tristes bureaucrates, tout ce que représente un artisan c’est une machine. Plus exactement une machine à produire de l’argent.

Tout ce que l’homme de l’art doit bâtir aujourd’hui, c’est la fortune de son banquier. Tout ce que le plombier doit colmater, ce sont les fuites créées par l’oxydation européenne sur les tuyaux de l’usine à gaz qu’est devenu le système de prélèvements sociaux.

Et l’on se plaint du travail au noir alors que l’électricien est contraint de mettre la clé sous la porte suite à une surcharge fiscale ?

Où va l’argent ? Construit-il la France ? Nenni ! Il ne sert qu’à édifier un nouveau colosse de Rhodes voué à s’effondrer dans les tourments de l’Histoire. Un géant aux pieds d’argile nommé Union européenne, tant vantée par de faux prophètes qui ne sont que les artisans de nôtre ruine.

José DINUCCI

Publié dans Actus locales

Commenter cet article