La rançon de la faiblesse

Publié le par FN19

Dans la nuit du 28 au 29 avril dernier, la permanence tulliste du Parti Socialiste a été vandalisée en marge d’un rassemblement contre la loi travail.

Si nous déplorons et condamnons ce type d’agissements qui représentent une atteinte à la démocratie et à la liberté d’expression, il convient toutefois de noter que lorsque c’est la permanence du Front National qui est dégradée, ce qui, doit-on le rappeler, s’est produit à plusieurs reprises, les médias n’en font aucun écho.

Désormais, le PS est lui-même touché par les fruits du laxisme qu’il a institutionnalisé. Espérons que cela incitera le gouvernement à prendre enfin les mesures qui s’imposent afin de mettre un terme aux agissements des milices d’extrême-gauche qui, depuis trop longtemps sèment les graines du chaos.

José DINUCCI

Publié dans Actus locales

Commenter cet article