900 MIGRANTS TEL EST LE CHIFFRE CONNU ! CHIFFRE CERTAINEMENT A MINIMA.

Publié le par FN19

900 MIGRANTS TEL EST LE CHIFFRE CONNU ! CHIFFRE CERTAINEMENT A MINIMA.

900 migrants vont être installés dans la région Nouvelle Aquitaine suite au démantèlement de la jungle de Calais.

Non sans trouver une vraie solution pour renvoyer chez eux ces personnes chassées de leur pays par les ingérences successives de messieurs SARKOZY et HOLLANDE et dont l'avenir n'est pas sur notre territoire. Le gouvernement préfère disséminer des petits groupes par-ci et par-là afin de faire passer la" pilule" auprès de tous et comme il est d'usage de dire : plus c’est petit moins on le voit.

Franchement, pour qui nous prennent t’ils ?

450 d’entre eux vont être installés dans la métropole bordelaise et les 450 restant répartis dans les 12 départements de la région.

La Corrèze n’y échappe bien évidemment pas. VOUTEZAC, SAINT PRIEST DE GIMEL dans le collimateur pour ces « nouveaux arrivants ».

PEYRELEVADE, MEYMAC, UZERCHE, BRIVE, TULLE, USSEL, et d'ores et déjà ARGENTAT qui a accueilli récemment une famille en provenance de Syrie s'apprête certainement à en accueillir d'autres, sans compter les évidentes cachoteries de nos adversaires... !

Pour l'heure, le Préfet de région refuse de divulguer la liste des communes concernées. D'après les bruits de couloir, Il parait que nous en aurons connaissance fin octobre.

Pour lutter contre le déferlement migratoire, le Front National propose :

L'arrêt total de l'immigration clandestine, qui doit être ramenée à zéro et l'expulsion systématique de toutes personnes entrant ou se maintenant clandestinement en France.

La réduction de 200 000 à 10 000 entrées légales par an.

La suppression du regroupement familial.

La remise en cause des accords de Schengen sur la libre circulation des personnes.

La réforme du code de la nationalité française impliquant la suppression du droit du sol.

L'application de la préférence nationale.

La suppression de l'aide médicale d'Etat. (AME)

Le Front National de la Corrèze reste vigilant quant à ces arrivées massives et mettra tout en œuvre pour préserver la qualité de vie des corréziens.

Dans notre département, nombre de nos compatriotes sont frappés par le chômage la misère et l'exclusion sans que rien n'ait été fait pour y remédier.

Les nôtres avant les autres était le mot d'ordre de la campagne des régionales, cela est toujours d'actualité et nous n'aurons de cesse de combattre cette immigration qui n'est qu'un dumping social destiné à faire baisser les salaires privant ainsi un peu plus les français de leur pouvoir d'achat.

De plus nous nous devons de pouvoir vivre en toute sécurité sans avoir à craindre que parmi ces nouveaux arrivants se trouvent des éléments proches de mouvances radicales.

Enfin, nombre d'associations politisées profitent de la détresse engendrée par ces déplacements de population, afin d'en retirer subsides et notoriété. Une plus grande vigilance quant à leurs activités serait nécessaire.

Agnès TARRASO - Secrétaire Départementale FN 19 - Conseillère Régionale Nouvelle Aquitaine

Publié dans infos locales

Commenter cet article