Tarn : le buraliste condamné à 7 ans de prison pour avoir tué son cambrioleur

Publié le par FN19

Quatre jours avant le drame, Luc Fournié avait été alerté par sa soeur que les barreaux d’une fenêtre de son établissement avaient été sciés. Selon un des experts psychiatres, il s’était alors «préparé au retour des voleurs : son fusil était chargé et par précaution il dormait dans la réserve», située au rez-de-chaussée. «On était sur le qui-vive depuis plusieurs jours et je croyais que les gendarmes nous protégeaient», s’est défendu le buraliste.

«Nous n’existions plus, à Lavaur nous n’étions que des noirs, des négros»

«M. Fournié a préparé son piège pendant quatre jours», a tonné pour sa part l’avocat de la partie civile, Me Simon Cohen. «On ne peut pas être en état de légitime défense quand on prépare sa défense», a ajouté ce dernier. Le deuxième avocat de la partie civile, Me Patrick Maisonneuve, a lui insisté sur «la disproportion» entre les deux coups de feu «et l’acte de Jonathan et Ugo».

«On pensait pas à des jeunes, mais à une bande de Roumains», a précisé la soeur de l’accusé, lundi à l’audience.

Publié dans Actus nationales

Commenter cet article